Nappy

Qu’est-ce qu’être Nappy ?

moi

A vrai dire, je ne saurait pas donner une définition exacte mais je peux seulement dire en quoi cela consiste.


Pour moi, le mot nappy (natural and happy) renvoie surtout aux femmes noire ou métisses ayant eu l’habitude de défriser leurs cheveux et qui un jour, ont décidé de les laisser au naturel pour plusieurs raisons : soit parce qu’elles en avaient marre de « maltraiter » leurs cheveux avec des produits chimiques, soit par moyen financier, ou tout simplement pour suivre la tendance Nappy.


Personellement, je suis Nappy depuis 2007, mais à cette époque je ne savais pas que le concept de Nappy existait. J’avais décidé d’arrêter le défrisage parce que je voulais retrouver mes cheveux naturel, j’en avais marre de les cacher sous une texture lissée par les défrisants, et je me souvenais également que j’avais de très beau cheveux étant petite alors pourquoi m’étais-je mis à les défriser ?tout simplement pour faire comme ma maman.

KALEDONY2

Le déclic : il s’est fait lorsque je suis arrivée en 2005 en métropole, lorsque je voyais les sœurs blacks de Paris assumer leur cheveux crépus tout en restant sublime, je me suis dit : « elles assument leurs cheveux, sont bien dans leurs peaux et sont très belles, alors qu’est-ce que j’attends pour le faire moi aussi ?! »

Big Chop ou transition ? : J’ai opté pour une transition. Elle a duré entre 6 et 9 mois (je ne vous cache pas que durant les dernier mois, j’ai trouvé ça long !) Au début, ça a été difficile, car la ‘crise de déf ‘ me guettait tout le temps, j’étais sur les nerfs et avait par moment envie de me défriser les cheveux parce que je redécouvrais mes cheveux crépus et je ne savais ni quels produits me convenaient ni comment il fallait les entretenir. Mais finalement, je suis devenue naturelle.


 Je me suis retrouvée avec des cheveux m’arrivant à la nuque, je n’avais jamais eu les cheveux aussi courts. Puis à force de patience, de motivation et de SOINS, j’ai vu mes cheveux s’allonger au fur et à mesure (en 2-3 mois, mes cheveux sont passés de la nuque à aux épaules ^^).


Pour quels produits  ai-je opté finalement ? Finalement, je privilégie les produits naturels tels que les huiles  et les produits ethniques comme ‘’miss Antilles ‘’ ou ‘’palmer’s’’.


Bilan, après 5 ans de Naturel, j’apprends encore comment prendre soin de mes cheveux, car lorsque on a défrisé nos cheveux, on a perdu nos habitudes et parfois on a pas eu le temps d’apprendre à soigner ses cheveux crépus lorsque ceux-ci on été défrisés très tôt.


Objectif : Désormais, mon objectif est de gagner en longueur. Lorsque j’étais petite, mes cheveux m’arrivaient au milieu du dos (je précise qu’ils étaient crépus lorsque je parle de cette époque.) Les défrisages successifs et les manques de soin ont cassé mes cheveux et aujourd’hui j’ai l’impression qu’ils ont du mal à pousser.


Mais il faudra s’armer de patience et respecter une routine capillaire pour obtenir de bons résultats.