moi? faire un régime?

Publié le par Belle Toute Noire

Cet article n’a pas la prétention de vous dire quel régime adopter ou que faire pour perdre du poids. Se sentir bien c’est déjà s’accepter et c’est aussi une question de mental.


A l’approche de l’été, vous vous rendez compte que vous avez quelques kilos en trop et vous ne vous êtes pas encore mis au régime que vous vous étiez promis de faire ?


Je crois que c’est le cas d’un grand nombre de femmes, certaines se diront qu’elles n’ont pas le temps, d’autres qu’elles commenceront leur régime « demain »


Comment na pas céder à la tentation de manger gras ou sucré comme les autres membres de la famille ou comme cette collègue qui a beau avaler tout ce qu’elle veut, sans prendre un gramme !


Vous savez le pire dans tout ça ? C’est que nous savons toutes, plus ou moins, ce qu’il faut faire et ne pas faire pour perdre ces quelques kilos en trop !


Que nous manque t-il vraiment pour y arriver ? PATIENCE et  VOLONTÉ.


De la PATIENCE parce que en général, lorsque nous nous lançons dans une alimentation que j’appellerais « rééquilibrée », nous trouvons le temps extrêmement long mais surtout les résultats longs !


Lucie, 27 ans, 1m63: Cela fait une semaine et demi que j’ai commencé mon régime et je commence à déprimer parce que j’ai l’impression qu’il n’ya pas de résultats !      


Patience Lucie, les résultats ne se voient pas aussi vite, nous sommes toutes inégales face à la perte de poids (encore une question de métabolisme et de régime). Quand quelques unes verront des résultats en une semaine, d’autres devront attendre une semaine et demi voire deux pour voir des résultats probants.


En fait, Lucie m’apprendra plus tard que sa balance ne fonctionnait plus et que du coup elle comprend pourquoi elle faisait constamment 79 kilos !


Aujourd’hui elle en est à sa deuxième semaine et elle a perdu 3 kilos.


De la VOLONTÉ parce que quand on veut on peut !

 

Se forcer à pratiquer une activité physique, ne pas céder à ces bonbons aux couleurs attrayantes avec plein de sucre et qui de surcroît ont un petit goût acide, ces bonbons qui lorsque vous passez dans leur rayon vous supplient de les sortir de là ! Ne pas craquer sur ce bâton de saucisson à croquer, ce saucisson qui éveille vos sens et vous rappelle à quel point il est bon de sentir son goût salé sur votre langue.


Ne craquez pas, car au moment où vous croquerez ces chips vous vous direz : « mince pourquoi j’ai craqué ? j’étais bien partie…»


Mais régime ne veut pas forcément dire PRIVATION, pour moi le mot régime signifie manger de tout mais en quantité raisonnable accompagné d’une activité physique


Est-ce que je le fais ? Je suis comme tout le monde, je me dis « bon allez je prends un morceau de cette pâtisserie » et au final c’est 3 parts que j’aurais englouti!

 

 

Pour moi le mot régime a une connotation de restriction, chose différente de la privation.

 

  • La privation dans un régime n’est pas bonne. Je m’explique, se priver, implique une interdiction de manger tout ce que nous aimons, c’est comme demander à un homme de ne pas faire l’amour à la femme qu’il aime. Excusez-moi pour la comparaison mais je pense qu’elle se rapproche de cette sensation de frustration lorsque l’on fait un régime.

 

  • La privation fait également que, lorsque l’on craque, nous avons un sentiment de culpabilité parce que nous avons cédé.

 

  • La privation encore une fois, fait que, lorsque l’on craque, nous mangeons deux fois plus que d’habitude parce que ça nous a tellement manqué.

 

Donc si vous avez bien compris : pour répondre à la 1ère question ; « comment ne pas céder à la tentation ? » tout simplement en cédant mais avec raison et modération !

 

Quelles sont, selon moi, les bases d’une bonne alimentation ?

-          L’eau

-          Les légumes

-          Fruits

-         Notion de Quantités raisonnables


Liste non exhaustive mais qui, à mon avis est- déjà une bonne base pour une alimentation dite équilibrée.


A vos fourchettes mesdames, mangez, savourez, honorez les plats concoctés pour vous par votre conjoint ou votre mère mais n’oubliez pas :

 

"Usez, n'abusez pas ; ni l'abstinence ni l'excès ne rendent un homme heureux" comme dirait ce bon vieux Voltaire.

 

 

 

 

 

Publié dans Bien-être

Commenter cet article